Moi, moi et moi d'abord !

Formation Reiki en auvergne, pensez à vous faire plaisir !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Je pratique le REIKI depuis plusieurs années et je me rappelle que lors de ma première initiation notre enseignante nous avait posé cette simple question :

« Pourquoi voulez-vous être initié au REIKI, quel est votre objectif personnel premier ? »

 

Les réponses données étaient toutes du même type :

« Je veux aider mes proches à aller mieux »
« Je souhaite guérir mon père qui est malade depuis plusieurs années »
« Je veux pouvoir faire des soins sur les autres et réussir à leur apporter un soutien »


La réponse de notre enseignante avait surpris tout le monde :

« Toutes vos raisons sont très louables et emplies de bonne volonté, mais je dois vous dire que votre objectif principal doit-être de vous occuper de vous en premier lieu !!! »


Notre première réaction avait-été de lui indiquer que c’était assez égoïste de penser à nous-même en premier lieu …………………….. Et bien NON !!!


Bien sûr nous sommes tous et toutes des spécialistes en la matière quand il s’agit de prendre soin des autres, de les rendre heureux.


Les femmes sont très sujettes à tout ceci !!

 

Elles ont toutes une bonne copine qui vient de divorcer, qui ne va pas bien du tout et à qui il faut remonter le moral en permanence en n’oubliant surtout pas d’écouter tous ses petits problèmes d’une oreille très attentive.

Elles s’occupent toutes en premier lieu de leur mari, de leurs enfants, imaginez un instant si le petit n’avait pas son gouter pour aller à l’école ou si monsieur n’avait pas sa chemise repassée le matin avant d’aller au boulot.


Nous devenons vite indispensable à ce petit monde, et quelle satisfaction de voir le bonheur dans leurs regards.
Je le dis tout de suite, il s’agit d’un symptôme très répandu. Personnellement j’aime à appeler ça « Le syndrome de Superman (ou Superwoman) », et oui, vous savez,  le Sauveur du monde !


Les personnes atteintes de ce syndrome (très nombreuses) présentent souvent les mêmes caractéristiques physiques et psychologiques :

  • Elles se sentent irritées ou souvent en colère.
  • Ont des difficultés de concentration, se sentent tristes, dépressives.
  • Présentent des difficultés à s’endormir, l’esprit étant toujours en éveil ou bien se réveillent vers 3h du matin sans possibilité de s’endormir de nouveau.
  • Sont toujours fatiguées, exténuées, vidées de leur énergie.

Prenez juste un instant de réflexion et posez-vous la question :
« Que puis-je apporter aux autres quand moi-même je ne suis pas dans une sensation de bien-être et d’équilibre ? »


Petite théorie très simple à comprendre :


Pour bien s’occuper des autres, faire passer un message positif et fort, être constructif, il faut d’abord s’occuper de soi-même.
Envoyer, donner, faire passer de l’énergie aux autres, requiert que vous-même soyez un véritable océan d’énergie (vous pouvez remplacer le mot « s’occuper » par « se
respecter »).


Dans la pratique du REIKI nous avons l’habitude d’effectuer, le plus souvent possible, un auto-traitement sur nous-même, de façon à faire monter notre taux énergétique et à maintenir un taux vibratoire à un niveau optimal. Il est véritablement important que nous prenions soin de nous-même afin de canaliser, de transmettre une énergie belle et pure à d’autres personnes.


Regardez les enfants évoluer jusqu’à environ l’âge de 7 ans. Ils savent très bien s’occuper d’eux-mêmes spontanément. Ils possèdent un sens inné afin de se retrouver toujours en position centrale et nous le font toujours savoir.
Ils savent naturellement s’affirmer, ils pensent à eux-mêmes et à leur plaisir avant tout, et, malgré leurs gestes parfois pataud, et leurs mimiques, leur joie de vivre et leurs sourires sont communicatifs et font plaisir à voir !


Alors NON, vous n’êtes pas égocentrique ou centrée sur vous-même lorsque vous prenez soin de vous.
Avant de devenir un ou une véritable altruiste, tourné(e) vers les autres, il va falloir penser à prendre soin de vous. De toute façon les excès dans un sens comme dans l’autre (altruiste ou égoïste) sont mauvais, il faut toujours tenter de trouver un équilibre.


Ménagez-vous des petits moments rien qu’à vous pour pratiquer un hobbie en association ou dans un club, promenez vous seul(e) dans la nature, faite du shopping, méditez en vous plaçant dans un cocon agréable loin des tracas du quotidien, vivez un véritable moment de détente en profitant d’un agréable massage Bien-être, placez vous de temps à autre dans une bulle d’énergie positive et agréable au cours de la journée.


Pratiquez toutes sortes d’activités lors desquelles, la multitude de pensées incessantes et dévoreuses d’énergie passent, tout comme un nuage dans le ciel, sans que vous y attachiez une importance catégorique.


Prenez soin de VOUS et regonflez-vous en énergie, prenez confiance en VOUS !


Arrêtez de toujours et encore trouver une bonne raison pour ne pas vous arrêter.
Cessez de dire « je n’ai pas le temps de … » que l’on pourra toujours traduire par « je ne prends pas le temps de … ».


Bien sur, vous surprendrez vos proches, vos enfants, vos amis lorsque vous prendrez un moment à vous. Ils ne comprendront peut-être pas que vous ne soyez plus aussi attentif(ve) à leurs attentes durant un laps de temps. Mais tenez bon et profitez de ces moments de grâce !

Vous leur rendrez au centuple, lorsque vous apparaitrez à leurs yeux calme et plein(e) d’énergie.


Soyez en sûr, la joie ou le bonheur, la confiance en Soi, l’énergie et la vitalité sont terriblement communicatifs !


Je finirais par une petite parole d’enfant parlant à sa maman et qui résume bien la
totalité de cet article :
« Je te rendrai contente quand je ne serai plus triste ».


Vous ne pouvez pas prendre soin des autres tant que vous êtes mal, mais pensez à eux et soyez là pour eux dès que vous allez mieux !

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Melissa Mitchell (lundi, 18 mai 2015 23:36)

    Je tiens à vous remercier pour ce magnifique écrit , il m'a apporté beaucoup <3 <3 <3

  • #2

    Laurent / Passion-Reiki (mercredi, 20 mai 2015 22:10)

    Merci beaucoup pour ce gentil commentaire Melissa.