Ces sentiments qui nous empêchent de grandir !

Grandir avec le Reiki

Ce petit instant de réflexion fait suite à de nombreux témoignages que j’ai eu la chance de recevoir par écrit ou lors d’échanges merveilleux avec des personnes toujours très sensibles et touchantes.

 

Les mots posés ci-dessous font aussi écho à une situation de ma vie vécue que j’ai juste envie de sublimer après l’avoir accepté et rempli d’amour.

 

Il est fabuleux et très touchant de savoir que des gens se livrent, se mettent à nu en ayant actuellement la sensation d’être face au vide, dans un sentiment de peur et dans une pseudo obligation de "renoncement" qui n'en est surtout pas un.

La peur ne devrait pas exister, elle se dissout d’ailleurs très vite lorsqu'on lui envoie une toute petite cuillère de confiance en soi.

Cette peur nous assaille, nous rend faible face à nos envies, nos souhaits, nous tord les tripes, réduit notre champ des possibles avec l'autre, nous demande de rester dans une belle lumière connue, nous laisse dans un déni total quand notre petit enfant intérieur nous hurle d'avancer, nous trompe si gentiment en pensant nous dorloter et enfin, nous contrôle afin que nous ne puissions jamais croquer cette vie à pleines dents pour en gouter enfin toute sa liberté et sa quintessence.
 
La peur annihile notre faculté à vivre les différentes expériences nous permettant d'expérimenter dans toute son entièreté les belles situations et  synchronicités placées par hasard*  devant nos yeux et notre cœur afin que nous puissions continuer ce beau chemin.

 

Elle obscurcie la belle clarté de notre âme !

Le renoncement, ce mot vide de sens, n'a lui rien à faire dans notre langue de tous les jours lorsque des choses ont déjà été vécues.

On ne peut renoncer à quelque chose de vécu, mais on peut l'accepter,  le sublimer, le placer dans son cœur et le porter en Soi comme un très beau cadeau.
 
Le renoncement et la peur sont, il est vrai, une partie de nous, mais ces émotions n'ont pas à gouverner notre vie, nos envies, nos ressentis.

Elles doivent juste demeurer éphémères, elles représentent parfois juste le petit signal, la petite alerte qui nous indique que nous sommes dans une belle et nouvelle phase d'apprentissage de la vie, ce qui demande toujours une sortie de notre "confort" personnel.


Ces émotions que nous fabriquons de toutes pièces à l'aide d'un mental espiègle qui ne comprend pas encore le jeu de la vie, nous empêchent de nous réaliser dans toute notre pureté d'âme.


Doit-on demeurer inactif et entendre ces émotions, les accepter et les prendre pour un signe fort, un grand signal nous indiquant de rester tranquille, muet face à nos envies d'avancer ....

Nous pouvons et demeurons dans le libre arbitre, mais je ne  pense pas qu'il faille vivre avec des œillères !!

La vie passée, les enseignements reçus, les joies, les peines, l'amour que l'on a donné, que l'on a reçu demeurent dans nos cœurs au présent et sont comme un petit diamant taillé de merveilleuse façon.

Chaque facette de ce diamant ciselé avec amour nous renvoie la lumière de notre fabuleux vécu.

Laissons  briller ce diamant dans notre être, dans notre cœur et servons nous de notre soif d’expérience,  de notre passion de la vie pour le faire grandir sans peur, sans culpabilité, sans colère, mais dans le bonheur et la joie.


Sachons cultiver nos différences, respecter nos envies, nos besoins afin de laisser germer en nous cette soif de liberté et d’honnêteté.

Sachons juste accepter …. de se faire confiance  :-)

 

 

* Je ne crois pas au hasard ! 

Nous sommes totalement créateurs de notre vie.

Nous créons à chaque instant ce que l'on appelle des synchronicités. Nous attirons à nous ce qui correspond à notre façon de penser, de nous comporter, de ressentir  les choses, et toutes les belles rencontres que nous faisons, toutes les situations que nous vivons sont de belles expériences, des enseignements  nous permettant  d'être guidés sur notre chemin.

Écrire commentaire

Commentaires : 0